Ministère de l'Urbanisme ,de l'Habitat et de la Réforme Foncière

img-mgp-v03

img-mgp-v04-plainte

img-dao-v2

img-chantier-acheve-v03

img-chantier-encours_png-v03

img-plan-citoyen

Code de Bonne Conduite du PIDU

vendredi, 10 décembre 2021 17:38

PIDU : Hawa Cissé Wagué émerveillée par les réalisations à Kara

La Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, Hawa Cissé Wagué a visité mardi 7 décembre 2021 à Kara (420 km de Lomé), les chantiers du PIDU (Projet d’Infrastructures et de Développement Urbain). Mme Wagué était accompagnée par le Préfet de la Kozah, Colonel Badibawou BAKALI et le Maire de la commune Kozah 1, Bawoubadi PIDABI. Occasion pour elle de s’enquérir de l’état d’avancement de ces chantiers et de recueillir les avis et préoccupations des bénéficiaires.  A Kara, les travaux du PIDU concernent l’aménagement, l’assainissement et le bitumage de la rue SOS Village d’Enfants – Collège Chaminade longue de 3,200 km. Cette voie qui dessert les quartiers de Welladè, Tiwimdè, Andjaoudè et Kiakou relie, à l’intérieur de la ville de Kara, la route nationale RN16 au niveau de l’établissement SOS Village d’Enfants au CHR de Twindè en passant par le lycée II de Kara, à la Route Nationale RN1 au niveau de l’immeuble dit « Immeuble Matata » et le collège Chaminade. A ces travaux prioritaires, s’ajoutent des travaux additionnels qui consistent en la construction de 950 mètres linéaires de clôture au Lycée Kara II avec l’aménagement d’une entrée, y compris la construction d’une guérite, la construction d’un coin repas d’environ 590 m² d’occupation au sol au sein du même établissement scolaire, la construction de 244 mètres linéaires de clôture autour du marché en face du lycée Kara II. Les travaux comprennent également la construction de 18 cabines de boutiques dans le marché en face du lycée Kara II sur le côté longeant la voie en cours de réalisation avec l’aménagement d’une entrée, ainsi que la construction d’un bloc sanitaire de six cabines dont 2 pour les personnes à mobilité réduite (PMR) au sein dudit marché. Ces réalisations s’inscrivent dans la première composante du PIDU intitulée « Infrastructures Urbaines et Services de base ». Le coût total des investissements pour les travaux prioritaires de Kara s’élève à 3,522 milliards FCFA. Selon le Secrétaire Permanent du PIDU, Essozimna TCHASSIM, d’autres chantiers du projet seront bientôt ouverts dans la ville de Kara. Ils vont concerner notamment la construction d’un pont sur le ruisseau Kpèlouwayi, ainsi que l’aménagement des voies d’accès au pont. Au terme de sa visite, la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo s’est dit satisfaite des résultats obtenus par le PIDU après 3 années de mise en œuvre. « J’ai été impressionnée par l’état d’avancement des travaux et la différence que ces routes font dans la vie des populations aux alentours », a relevé Madame Waguè. Avant la visite du chantier proprement dite, la Représentante résidente a eu une séance de travail avec les acteurs locaux du développement urbain. Il s’agit notamment des membres du comité local de pilotage du PIDU de la Commune Kozah 1, les responsables municipaux, la chefferie traditionnelle, les comités de développement de quartier (CDQ) et les groupes organisés de femmes et de jeunes. « Je suis ici pour vous écouter par rapport à vos priorités, parce que ce sont ces priorités qui vont constituer les priorités prochaines que la Banque mondiale va financer au Togo », a déclaré Madame Wagué. Trois ans de mise en œuvre du PIDU Le PIDU est un projet financé conjointement par la Banque mondiale et l’État togolais à hauteur de 30 millions de dollars américains, soit 16,8 milliards FCFA. Il est mis en œuvre depuis octobre 2018 par le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme Foncière via une unité de gestion dénommée « Secrétariat Permanent du PIDU » mise en place au sein de la Direction Générale des Infrastructures et des Equipements Urbains (DGIEU). Le projet a pour objectif d’améliorer l’accès à des infrastructures urbaines et aux services de base dans les villes de Lomé, Kara et Dapaong. Ce projet est appelé à renforcer la capacité institutionnelle en matière de planification et de gestion urbaines des trois villes bénéficiant d’infrastructures urbaines, ainsi que des villes de Kpalimé, Tsévié, Atakpamé et Sokodé. Le Secrétaire Permanent du PIDU, Essozimna TCHASSIM se félicite des avancées notoires après trois ans d’exécution. « A ce jour, le projet a déjà réalisé 5,6 km de routes dans le cadre des travaux prioritaires de Lomé et de Kara, contre une distance de 6,5 km qui était initialement prévue. Dans le même temps, 5915,25 mètres linéaires (mL) de caniveaux ont été réalisés à Kara et 2968,32 mL à Lomé. Ces travaux ont permis d’améliorer l’accès à des services améliorés d’assainissement à 13 425 personnes dont 9 849 femmes et ont permis de créer 77 631 Homme-jours d’emploi temporaires dont 13 155 H/J d’emploi féminin. Tout ceci a contribué à améliorer les conditions de vie de 13 425 personnes en milieu urbain dont 9 849 femmes », a communiqué le Secrétaire Permanent. Dans le même temps, des études techniques, environnementales et sociales sont en cours pour l’extension du réseau d’eau potable dans les villes de Lomé, Kara et Dapaong. Par ailleurs, les acteurs des 7 communes bénéficiaires ont participé à des sessions de renforcement des capacités en matière de planification, de suivi évaluation et de gestion des plaintes. Pour rappel, le PIDU s’articule autour de quatre composantes. La première composante est intitulée « Infrastructures Urbaines et Services de base ». La seconde composante est consacrée au renforcement institutionnel et assistance technique. La composante 3 est dédiée à la gestion, coordination, suivi et évaluation. La composante 4 est une composante conditionnelle dénommée « interventions d’urgence éventuelles ». Parallèlement à la réalisation des investissements prévus dans la composante 1 du projet, plusieurs actions de renforcement institutionnel et d’assistance technique prévues dans la composante 2 sont en cours. Il s’agit de l’élaboration d’un avant-projet de loi portant code de l’urbanisme et de la construction, partie législative et de certains documents de planification pour les communes bénéficiaires notamment les schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme, ainsi que les plans directeurs d’assainissement pour les communes de Kloto 1, Zio 1, Ogou 1, Tchaoudjo 1, Kozah 1 et Tône 1.
Lu 223 fois Dernière modification le lundi, 13 décembre 2021 15:17

Newsletter

Sondage

Quel est votre avis sur le nouveau site web PIDU TOGO?

CoalaWeb Traffic

Aujourd'hui86
Hier256
Semaine916
Mois5769
Total115738

Who Is Online

2
Online

19/05/22

Calendrier

« Mai 2022 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Cliquez-ici pour,

img-mgp-v04-plainte

© PIDU. All Rights Reserved.

Rechercher

Powered by #RD